Rechercher
  • Marie-Francine

Quand l'intestin devient irritable...

Les intestins ont un rôle prédominant à jouer dans la digestion.

Ils permettent l’absorption de l’eau et de nombreux nutriments. Ils sont en outre responsables d’évacuer les matières non assimilables présentes dans les aliments. Bien qu’on en entende somme toute peu parler, des milliers de Canadiens doivent faire face jour après jour aux inconvénients des maladies de l’intestin, dont les plus communes comprennent la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et le syndrome du côlon irritable. Les deux premières font partie des « maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) » et se caractérisent par une diarrhée chronique et des crampes abdominales, entre autres symptômes. Le syndrome du côlon irritable pour sa part est caractérisé par un changement de la vitesse de passage des selles dans le gros intestin. Plusieurs symptômes peuvent être présents, tels que la diarrhée, la constipation, les ballonnements et des douleurs abdominales.


Intestin Irritable ...

Vous souffrez de douleurs abdominales, de constipation ou de diarrhée depuis un bon moment? Peut-être souffrez-vous du syndrome du côlon irritable, qui est un trouble affectant le système digestif. Ne vous découragez toutefois pas; des solutions existent pour vous aider à soulager vos symptômes!

Le syndrome du côlon irritable, aussi appelé syndrome de l’intestin irritable, est assez fréquent. On estime qu’il affecte de 20 à 30 % de la population générale, avec une fréquence plus élevée chez les femmes. Bien que les symptômes digestifs qui y sont liés ne représentent pas une menace pour la santé, ils peuvent avoir un impact considérable sur la qualité de vie. Il est donc important d’apprendre à bien gérer ce trouble afin d’en limiter les symptômes désagréables!


Le système digestif est composé de plusieurs sections, chacune ayant un rôle particulier à jouer dans la digestion. Le tout débute par la bouche, qui est reliée à l’estomac par un long tuyau se nommant œsophage. Par la suite, le contenu de l’estomac se déverse dans un très long tube formant ce qu’on appelle les intestins. Ceux-ci servent à la digestion, à l'absorption des nutriments et à la formation des selles. La toute dernière partie des intestins, qui mesure plus de deux mètres de long, porte le nom de côlon ou gros intestin. C'est au niveau de cette section que se manifeste le syndrome du côlon irritable.


Le syndrome du côlon irritable, ça veut dire quoi?

Le syndrome du côlon irritable est caractérisé par un changement de la vitesse de passage des selles dans le gros intestin. Il faut souligner que ce trouble est chronique, bien que des périodes de rémission puissent survenir. En effet, les gens peuvent avoir des symptômes pendant plusieurs mois ou années, puis être sans symptômes pendant un moment. Toutefois, c'est un problème de santé récurrent. Parmi les symptômes du côlon irritable, on trouve :

  • des douleurs abdominales;

  • de la constipation;

  • de la diarrhée;

  • des ballonnements;

  • des flatulences.

Les symptômes varient en intensité d'une personne à l'autre et sont souvent intermittents. On doit quand même retenir qu’ils peuvent être associés à d'autres problèmes de santé. Vous devriez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic si vous présentez ces symptômes puisqu’ils ne sont pas exclusifs au syndrome du côlon irritable.

Quelles en sont les causes?

On sait qu'il survient un changement dans le mouvement du système digestif à cause de divers facteurs incluant la pollution environnementale, pesticide, herbicide, hormone, modification génétique des aliments, etc....

Un lien entre l'anxiété, la dépression et le syndrome du côlon irritable a été retrouvé dans plusieurs études. L'état psychologique a un impact direct sur la motilité intestinale et pourrait ainsi influer sur l’intensité des symptômes. On a aussi démontré que les gens ayant eu des infections sévères aux intestins peuvent être plus à risque de souffrir de ce syndrome.

Quoi qu’il en soit, il est probable que plusieurs facteurs jouent un rôle dans l’apparition du syndrome du côlon irritable.

Plusieurs avenues de traitement possibles


Plusieurs options peuvent être utilisés en fonction des symptômes présents, notamment des produits agissant sur la motilité des intestins ou sur la formation de gaz. Après une consultation avec votre naturopathe ou votre médecin on pourra vous conseiller au sujet de la thérapie et entreprendre la démarche vous convenant le mieux.

Vous pouvez également jouer un rôle dans la maîtrise de vos symptômes en adoptant certains comportements parmi les suivants :

  • Augmentez graduellement l'apport en fibres (psyllium ou céréales) dans votre alimentation.

  • Identifiez les aliments et boissons qui vous donnent des ballonnements, des gaz ou de la diarrhée (ex.: produits laitiers) et réduisez votre consommation.

  • Limitez votre consommation de matières grasses, de chocolat, d’alcool et de boissons caféinées.

  • Buvez beaucoup d’eau durant la journée.

  • Mangez à des heures régulières et favorisez les petits repas plutôt que les repas copieux.

Si vos symptômes sont déclenchés ou aggravés par une cause psychologique, les techniques de gestion du stress, le neurofeedback est excellent et les méthodes de relaxation pourraient être des options pour vous.

Comment vivre avec la maladie?

Une communication ouverte avec soit votre naturopathe ou votre médecin pourra certainement faciliter le choix d’un traitement approprié pour vous, qu’il soit médicamenteux ou non. Grâce à ce traitement, vos symptômes seront diminués, ce qui vous permettra de reprendre une vie active et fonctionnelle.

Ne laissez surtout pas le syndrome du côlon irritable vous rendre irritable à votre tour! Prenez ce problème de santé en main afin de préserver votre bonne humeur et votre qualité de vie!


0 vue

Copyright © 2017-  All rights reserved. **Copyright © touts droits réservés. 2017 - Toutes reproductions partielles ou totales de ce site est strictement interdite et peut occasionner des poursuites judiciaires. ****Les conseils prodigués sur ce site ont pour but de donner les meilleures conditions à chacun pour favoriser les bonnes conditions propices à l'émergence d'un état de santé optimal N"B: le site NeuroSantePlus ne remplace en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé.Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découle.